Facebook
GooglePlus
Instagram
Pintrest
Twitter
Youtube

Audio-HIFI

/Audio-HIFI
Audio-HIFI 2018-03-26T16:25:32+00:00

L’audio-HIFI ou le multiroom audio, c’est quoi ?

Le multiroom audio : c'est quoi ? Pour qui ? Comment ?

Le multiroom audio ou encore appelé l’audio HIFI est très à la mode en ce moment. Alors que le pionnier -et leader incontesté- Sonos régnait sans partage sur cette catégorie, la concurrence se fait désormais plus pressante. Si vous envisagez de sauter le pas, voici quelques informations pour comprendre de quoi il s’agit et comment choisir votre équipement. 

Le multiroom sur fnac.com

LE MULTIROOM C’EST QUOI ?

Le multiroom audio, comme son nom le laisser deviner, est la possibilité de « distribuer » sans fil sa musique dans plusieurs pièces d’une maison ou d’un appartement. Les modes de vie ayant évolué, la chaine hifi traditionnelle qui trônait au milieu du salon a perdu de son côté central. Entre le garçon de 15 ans qui écoute du rap dans sa chambre, la fille de 12 ans qui est fan de Shy’m, la maman qui ne jure que par Barbara et le père qui adule Francis Cabrel, les goûts musicaux de chacun sont devenus aussi divers qu’inconciliables. Deux solutions s’offrent alors :

  • Chacun dispose de son propre système de reproduction musical. Cette solution deviendra vite encombrante, onéreuse et peu pratique.
  • Investir dans un système multiroom qui permettra de diffuser soit la même musique soit des musiques distinctes dans chaque pièce.

Le multiroom sur fnac.com

COMMENT ÇA MARCHE ?

A la base, un système multiroom se compose d’une source, d’une centrale et d’un ou des satellites. La source est évidemment chargée de fournir le message musical. Il peut s’agir d’un ordinateur, d’une tablette tactile, d’un lecteur mp3, d’un smartphone, etc. La centrale sera chargée de faire l’interface entre la source et le ou les diffuseurs. Elle permet notamment de connecter la source, puis de choisir vers quel(s) diffuseur(s) on souhaite envoyer sa musique stockée en local ou un streaming audio (Deezer, Spotify, Apple Music, Tune in, etc.), quand cette fonction est proposée. La centrale permet aussi d’attribuer des morceaux différents à chaque diffuseur, ou encore de régler des niveaux sonores distincts.

Vous me direz qu’il serait plus simple que chaque pièce soit équipée d’une enceinte Bluetooth sur laquelle chacun se connecterait et diffuserait sa musique. Effectivement, c’est une solution. Mais elle me parait plus onéreuse, moins conviviale et moins qualitative. Les systèmes multiroom utilisent en effet, pour l’immense majorité d’entre eux, le protocole wifi, nettement moins destructeur pour la qualité du signal que la liaison Bluetooth. D’autres utilisent le CPL ou une liaison Ethernet, mais la qualité audio reste la même, c’est à dire optimale. Par ailleurs, le système multiroom centralise la source sur une seule application qui elle-même peut gérer plusieurs sources et plusieurs pièces. Dans un contexte professionnel par exemple, il est important -et plus efficace- de pouvoir contrôler en un seul point la multidiffusion. En prenant l’exemple d’un salon de massage, un système multiroom permettra de créer une ambiance différente dans chaque pièce (brise marine, bruits de la nature, musique relaxante, etc..), mais aussi d’adapter le lancement de la musique en fonction des arrivées et départs, tout cela à partir d’une tablette tactile, d’un smartphone ou encore d’un ordinateur.

Le multiroom sur fnac.com

POURQUOI CHOISIR UN MULTIROOM ?

Pour les raisons déjà évoquées (possibilité de diffuser la même musique dans différents pièces, avec des volumes différents, qualité de la transmission wifi supérieure au Bluetooth, possibilité de diffuser du streaming radio ou autre sur plusieurs enceintes simultanément, etc.). Mais aussi parce que les systèmes multiroom sont évolutifs. A l’opposé d’un système Bluetooth qui reste figé, un multiroom peut se constituer progressivement. Vous pouvez commencer par une enceinte, et en ajouter au fur et à mesure de l’évolution de vos besoins ou de vos moyens. Mieux encore, la plupart des fabricants proposent des enceintes de formats et de puissance variables, que vous pourrez adapter en fonction de l’usage qui en sera fait et de la pièce d’écoute. En effet, un salon de 35 m² ne se sonorise pas comme une chambre de 12 m² ou une cuisine voire une salle d’eau.

Le multiroom sur fnac.com

QUEL SYSTÈME MULTIROOM CHOISIR ?

Le choix initial a son importance. En effet, les systèmes multiroom, pour être évolutifs, n’en restent pas moins des systèmes fermés. Entendez par là qu’un système commencé avec une marque ne pourra évoluer que par ajout d’éléments de la même marque. Le premier critère à prendre en compte est celui de la simplicité de mise en œuvre. Un système multiroom se doit d’être aisé à installer. C’est un des points forts de la marque Sonos, et à un niveau un peu moindre, du système proposé par Samsung. Autre argument, l’application dédiée, qui est le centre névralgique d’un système multiroom. Argument tout aussi important, la qualité sonore. Sur ce point, Sonos, encore lui, a déjà largement fait ses preuves, tout comme son compatriote Bose avec son système SoundTouch. Le test du système Samsung a révélé de bonnes aptitudes dans ce domaine. On attend aussi beaucoup du système Omni d’Harman Kardon, spécialiste reconnu s’il en est de la haute fidélité et du bon son. De son côté, Pure propose une gamme Jongo complète, polyvalente avec sa compatibilité Wifi + Bluetooth et personnalisable avec ses grilles interchangeables. N’oublions également pas Marshall ou JBL qui proposent tous les deux une gammes d’enceintes multiroom d’un côté vintage et de l’autre plutôt originale.

17_Marshall_MR_Family

 

QUELLES SONT LES LIMITES DU MULTIROOM ?

La mise en place d’un système multiroom n’est pas toujours un long fleuve tranquille, quoiqu’en disent les fabricants. Il n’est pas rare de s’arracher les cheveux pendant des heures avant de parvenir à configurer un système annoncé comme étant d’une simplicité enfantine. Problème de configuration du réseau, enceinte non identifiée, signal instable, etc. Sans compter que les systèmes multiroom sont dépendants de la qualité du signal wifi, et donc inopérants en cas de coupure internet. Par ailleurs, la portée d’un système multiroom peut s’avérer insuffisante dans le cas d’une grande maison, ou de murs trop épais. Heureusement, on voit apparaitre chez les constructeurs des « répéteurs de réseau » qui permettent de contourner ce problème en étendant la portée utile du signal. Je pense en particulier au Sonos Boost.

238605-Sonos_ProductFamily_

LE CAS PARTICULIER DE L’AIRPLAY

Airplay est une technologie propriétaire Apple de diffusion sans fil. Nous l’avions déjà évoquée dans un article dédié. Réputée très qualitative et conviviale, la mise en place d’un système Airplay ne se révèle pas toujours aussi simple qu’espéré, surtout si vous n’êtes pas intégralement équipé en matériel Apple. En revanche, une fois le système stabilisé et correctement installé, on obtient une fidélité de transmission du signal audio très satisfaisante. Là encore, il est possible de diffuser des morceaux sur plusieurs enceintes, de faire varier le volume etc. L’un des avantages du système Airplay est qu’il permet de « mixer » différentes marques. En revanche, la licence Airplay ayant un coût, les matériels compatibles sont souvent assez onéreux. Le nombre de services disponibles est aussi plus limité et on peine à utiliser Airplay sorti du monde Apple. Sans compter l’obligation de passer par iTunes, un vrai frein pour beaucoup.

Le multiroom sur fnac.com

Show Buttons
Hide Buttons